( 18 mars, 2011 )

Comment se passe l’entretien

Penser à votre liberté, un appel ne vous engages à rien et suffit parfois à retrouver la joie de vivre.

Nous ne sommes pas là pour vous jugez mais pour vous aider 

penser à votre liberté un simple appel suffit parfois et ne vous engages à rien.

Suite à votre appel:

  • Nous vous écoutons sans jugement
  • Nous vous rassurons
  • Nous fixons un rendez-vous selon vos disponibilités
  • Nous suivons la personne selon son histoire.

Suite au rendez-vous :

  • Vous n’avez pas besoin de répéter votre histoire, ce qui est toujours difficile, nous reprenons ensemble ce qui a été dit par téléphone.
  • Nous mettons ensemble les priorités dans les démarches selon votre demande (vous restez au domicile, vous avez quitté le domicile, vous envisagez de le quitter)
  • C’est vous qui décidez de votre avenir, le but est d’y réfléchir ensemble et d’avancer ensemble.
  • Si vous restez au domicile, nous mettons un code d’urgence afin de vous protégez en cas d’agression.
  • Vous êtes accompagnés pour la construction de vos dossiers.
  • Un avocat travaille avec vous votre défense
  • Nous travaillons ensemble votre estime de soi.
  • Nous travaillons avec des Psychologues, Psychothérapeutes, Assistante Sociale, Conseillère conjugale, Médiatrice, Sophrologue, Médecin généraliste …
  • Chaque cas est unique, c’est pour cela que nous travaillons cas par cas chaque demande et que votre suivie vous êtes adaptés.
  • Vous êtes suivi tout le temps que vous en avez besoin

Vous devez parler si vous ressentez de la violence dans votre couple.

La violence doit cesser, et ne doit pas s’installer, vous empêcher de vivre.

( 7 décembre, 2008 )

Les hommes victimes de violence conjugale

Il ne faut plus vous taire

 

Parce qu’un homme est comme un arbre, il a besoin de soutien, de stabilité pour protéger son écorce et soutenir sa famille.

La violence envers les hommes laissent autant de marque que celle de la femme.

Un homme victime de violence se sent coupable, n’ose pas en parler car cela lui est difficile en tant qu’homme.

Il se renferme dans un silence et subit sans rien dire.

Il faut oser faire le premier pas  vers la liberté.

La Rose Bleue aide également les hommes victimes de violences, nous leurs donnons autant d’attention et de soutien que pour n’importe quels victimes.

Nous ne jugeons pas et sommes à votre écoute.

Le fait de parler et de se confier enlève un énorme poids qui peut devenir très lourds à la longue.

Composer le n° 06.69.44. 85.40

Par mail : la_rose_bleue@orange.fr

Par SMS

Vous pouvez laisser vos commentaires sur le blog

Sortez de « la loi du silence » une écoute, un accompagnement, un soutien est la pour vous également

( 7 décembre, 2008 )

PERSONNE VICTIME DE VIOLENCE

Présentation :

 

-> Objectifs :

L’ Association la rose bleue a pour but de réfléchir et d’agir face aux violences conjugales et familiales.

Ses différentes missions sont remplies par une démarche d’écoute, de soutien, d’information et dans le respect de l’anonymat des personnes.

- Accompagner les victimes de violences conjugales vers le changement, permettre l’expression et être un lien d’écoute pour les personnes confrontés à la violence.

- Sortir de la  » loi du silence  » qui est un sujet délicat et tabou.

- Centraliser l’information et orienter selon les demandes.

( 11 septembre, 2008 )

La Rose Bleue ( Une Association Prés De Chez Vous )

La Rose Bleue

 

 

 

 

 

Présentation:

C’est une Association à but non lucratif. A pour but d’aider les personnes (femmes, hommes, enfants) victimes de violences conjugale à retrouver une vie sereine.

Être au plus prés de la personne, service anonyme et personnalisé.

Un seul interlocuteur pas besoin de répéter son histoire.

Contact : LA ROSE BLEUE

Tél. : 06.69.44.85.40

Email : la_rose_bleue@orange.fr

Définition : Qu’ est ce que la violence?

La violence est une atteinte à la dignité et à l’intégrité de la personne dans certaines où toutes ses dimensions physiques, psychiques, intellectuelles, matérielles, sociales et culturelles.

Les violences conjugales peuvent être commises aussi bien par une femme que par un homme.

Toutes les catégories socioprofessionnelles se trouvent concernées.

La violence conjugale va ainsi souvent de pair avec une absence de communication entre les partenaires.

D’autre part, les violences conjugales installe un climat très particulier de tension au sein du foyer et présentent le plus souvent un caractère installé et répétitif.

L’un des partenaires impose ses règles et maintien l’autre sous son emprise et les enfants qui vivent dans le foyer subissent eux aussi une violence.

La violence psychologique ils se sentent coupable.

 

Typologie :

Les violences conjugales ne se résument pas seulement à de la violence physique ! Elle se présente sous diverses formes :

LES VIOLENCES VERBALES PSYCHOLOGIQUE :

* Rabaissements :  » T’es bonne à rien »

                             » Tu n’as rien à dire c’est moi qui paie les factures »

* Menaces, Harcèlement :  » Tu ne reverra plus tes enfants « 

                                          » Si tu te sauves, je te retrouverai  »

                                         » Menaces de mort « 

* Insultes :  » Putain »

                   » Salope »

* Culpabilisation :  » C’est toi qui provoque »

                            » Tu est folle »

                           « Personne te croira »

LES VIOLENCES PHYSIQUES :
- Coups

- Bousculades

- Crachats

- Gifles

- Utilisation matérielle * projection contre les murs

                                  * utilisation d’ustensiles

                                  * utilisation d’armes

- Tenter d’étrangler

- Empêcher de sortir

- Empêcher d’ accéder à son domicile

- Morsures

- Brûlures

LES VIOLENCES SEXUELLES :

* Port imposé de vêtements à caractère sexuel

* Forcer à des pratiques pornographiques

* Prostituer sa partenaire

* Abus et sévices sexuels

* Visionnage forcé d’un matériel pornographique

* Utilisation forcée d’instruments à caractère sexuel

* Viols, tentatives de viol

* Propositions incestueuses, inceste

* Attouchements

* Coups et blessures génitales

* Rapport forcés -> ce qui veut dire viol

LES VIOLENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES :

* Priver de ressources

*Interdire l’exercice d’un emploi

* Détourner le salaire

* Détourner les allocations

* Contrôler les dépenses

* Dé-socialisation forcée (interdiction de voir la famille, les amis…)

* Contrôle des sorties extérieures (faire les courses, se rendre chez le médecin, conduire les enfants à l’école…)

* Dégradations matérielles

* Séquestrations

 

LE CYCLE DE LA VIOLENCE :

CONSÉQUENCES : Les violences conjugales sont :

UNE ATTEINTE PSYCHOLOGIQUE MAJEURE


Cela entraînent un traumatisme psychologique qui est un ensemble des troubles psychologiques développés postérieurement à une situation de violence.

La violence conjugale laisse une empreinte sur la victime, et sur les enfants du couple, une MARQUE INDÉLÉBILE avec laquelle la personne va devoir apprendre à vivre et l’enfant apprendre à grandir et construire sa vie.

Il n’existe pas de portrait type de la victime de violences conjugales.

 

 

|